La Transmontgeronnaise à Montgeron (03/12/2017)

Les comptes rendus des randonnées auxquelles nous avons participé.
Réponses désormais ouvertes à tous.
Avatar de l’utilisateur
El Presidente
Warrior
Warrior
Messages : 1287
Enregistré le : lun. 01 oct. 2007 22:50
Localisation : Morangis

La Transmontgeronnaise à Montgeron (03/12/2017)

Messagepar El Presidente » dim. 03 déc. 2017 14:03

En ouvrant mes volets ce matin, point de pluie verglaçante annoncée, j'irai donc à Montgeron retrouver (je l'espère) les copains. Il ne fait en effet que -2° au thermomètre.

Arrivé sur place, je ne vois que les grosses cuisses : Le Bleu et Eric Ch., déjà chauds car arrivés à vélo, Sylvain, GuiTon et Eric Electrik. Jérôme est là aussi. On se décide à partir tous les deux, mais vu le départ très rapide, on fait demi-tour et on attend un peu. :mrgreen:

On a le plaisir alors de voir arriver Yaya, Titi et Mathieu. :D On part alors tous les 5 sur les parcours faits essentiellement de singles. Le terrain est humide, parfois un peu boueux, mais on terminera quand même beaucoup moins sales qu’à la Polaire. Après 1,5 km, on arrive à un ravito central d’où partent 3 boucles de 19, 23 ou 25km. On choisira de n’en faire que 2. Au bout de 12 ou 13 km, on entend les encouragements de Francky, qui nous rejoint avec John. Renaud suivra juste après. On arrive tous les 8 au ravito après la première boucle rouge (qui était en fait la plus courte). Bien fourni, on recharge les accus et nous voilà repartis. Titi et Yaya (dont c’était la reprise) décident de couper la boucle bleue. Je les suis donc avec regret avec Mathieu, puisque nos 4 compères étaient déjà partis devant.

On fera donc au total 37km et 80m de dénivelé… Au dernier passage au ravito, on retrouvera les grosses cuisses qui ont bouclé les 2 boucles en entier bien sûr ! On se chambre un peu, et on fait ensemble les 2 derniers kilomètres.

A l’arrivée, pas de lavage de vélo à cause de travaux :diablotin: . Je prends 2 sandwiches et mon Coca, et j’attends 20 minutes que la charmante maire de Montgeron n’arrive :aime: Une grosse bise boueuse, et à nous la belle coupe ! On était 17. Après vérification, un intrus s’était glissé dans notre groupe, je n’ai évidemment réglé que 16 inscrits, cher trésorier !

Au final, une bonne matinée de VTT entre copains, le froid ne m’a pas gêné, pas de problème quand on est bien équipé ! :D

Avatar de l’utilisateur
lebleu
Pipelet
Pipelet
Messages : 3440
Enregistré le : dim. 16 nov. 2008 21:23
Localisation : Savigny

Re: La Transmontgeronnaise à Montgeron (03/12/2017)

Messagepar lebleu » dim. 03 déc. 2017 18:46

Effectivement on avait décidé de travailler notre bilan carbone avec Eric C. ce matin en nous rendant à Montgeron à vélo. 25 petites minutes et 8 kilomètres d'échauffement, nickel, un peu froid aux doigts tout de même et une petite bruine associée à des températures négatives (en-dessous de zéro, hein Nemric :wink: ) qui font craindre la glissade prématurée à votre serviteur! Mais non la DDE avait prévu le coup et salé les points névralgiques. En arrivant au gymnase on voit Ritter en train de s'affairer sur le parking, on se dit chouette en plus on va être les premiers! Faut dire qu'il faisait encore bien sombre à 8h, je n'ose pas imaginer ceux qui sont partis à 7h30 (heure des premiers départs indiquée sur le site de l'orga :shock: ). Et ben non, la liste est déjà ouverte par Nemric qu'on ne voit pourtant pas dans les environs. On apprendra qu'il était retourné finir de sécher ses pompes à l'aide la ventilation de sa voiture en nous attendant :ptdr: . Un petit café (pas de croissants cette année :cry: ) ça arrive doucettement, avec ô surprise la présence de Guiton en tenue furtive, tout de noir vêtu, pas une trace de jaune ou de bleu, incognito :x . Idem pour Cendrillon (ouais je sais faut suivre, j'essaye de me ramener au niveau de mes petits camarades mais on se refait pas), le K-Way bleu ciel n'étant pas homologué Yvette :non: . Pas grave on n'est pas complètement sectaires, mais va falloir que ça change! Arrivent également Ritter, le Preizh et Jérôme (l'autre Canyon :wink: ). Comme prévu pas de Dru en vue, son message à 1h du matin (je cite : "C quoi comme rando Montgeron" :roll: ) n'ayant pas vraiment laissé place au doute sur l'éventuelle présence de notre confiseur en chef. En plus l'alcool est miscible dans l'eau faut se méfier, hein. On part vers 8h15, c'est pas tout ça mais j'ai l'anniversaire de ma grande à fêter à midi et je prends un train pour Lyon en fin de journée, donc faut y aller. Le temps n'est pas très engageant, froid mais pas assez pour geler le sol, et toujours avec ces quelques gouttes qui nous accompagneront toute la matinée. Pas grave, on profite à plein des singles qui s'ouvrent grand à nous, on ne peut pas dire qu'il y ait une forte affluence! On choisit de se lancer sur la boucle bleue pour commencer, persuadé que j'étais que c'était la verte qui rejoignait la Seine vers Soisy et qui nous permettrait à Eric et à moi de rentrer en évitant une bonne portion de route en cas de timing serré. Erreur, c'était bien la bleue qui passait par là, dommage pour la planification! Bref, belle petite boucle avec pas mal de singles, quelques portions joueuses avec des montagnes russes plaisantes. Le terrain est franchement praticable, je m'attendais à pire, quelques portions grassouillettes mais pas de quoi vous dégouter de rouler entre copains. Bien moins gras que Dourdan, Dominique a raison! Et puis les seules portions avec un tantinet de D+, mais bon Sénart on s'attend pas à autre chose, hein! Ca roule bien, Canyonman traine un peu la patte, manque d'entrainement certainement! Pas grave on attend et puis à la faveur de quelques entrées de sentier ratées (très peu de flèches, on n'a pas l'habitude, il faut repérer les bouts de rubalyse qui trainent) ça recolle.
Retour au ravito, bien achalandé, les madeleines sont les bienvenues :D . On repart sur la rouge, là c'est moins fun, le terrain est bien plus boueux, le fait qu'on ne soit plus parmi les premiers à passer se ressent aussi. Résultat, on se retrouve rapidement bien crottés. La bruine tourne à la pluie fine, le vent aidant cette humidité rend l'atmosphère désagréable. Les grandes allées nous semblent plus nombreuses et plus monotones mais bon on se chambre, l'ambiance est bonne et la solidarité tiendra jusqu'au bout. Retour au ravito, les moins gros mollets font les fierots en nous rejoignant, on ne savait pas que c'était à la faveur d'un raccourci dont ils ont le secret. Il est déjà 11h tout le monde décide de rentrer au bercail. Avec Eric on leur fausse compagnie pour emprunter une nouvelle fois le début de la boucle bleue pour rejoindre le single le long de la Seine qu'on essaiera de suivre jusqu'à Draveil. Come d'habitude ça le fait bien sauf la portion en bordure de champ qui est particulièrement déplaisante.
Retour à la maison vers 12h30 avec 70 bornes au compteur. Lavage vite fait, la boue ne tient pas et part bien au simple jet, nickel. Pas mécontent de cette sortie entre copains, seule déception: pas vu de ravito sauvage cette année :cry: . L'absence de Sully peut-être? Heureusement Eric avait pris de la potion magique dans sa gourde et on a pu se sustenter en toute autonomie :bravo: .
"Si je passe devant, c'est pour vous attendre" (Johann, Fontainebelleau 2015)

Avatar de l’utilisateur
GuiDé
Gros mollets
Gros mollets
Messages : 617
Enregistré le : dim. 14 sept. 2014 13:02
Localisation : Quelque part...

Re: La Transmontgeronnaise à Montgeron (03/12/2017)

Messagepar GuiDé » dim. 03 déc. 2017 21:12


sousou
Randonneur
Randonneur
Messages : 108
Enregistré le : mer. 14 oct. 2015 23:14
Localisation : Longjumeau

Re: La Transmontgeronnaise à Montgeron (03/12/2017)

Messagepar sousou » ven. 08 déc. 2017 06:19

Le ravito sauvage était sur le parcours vert


Retourner vers « Comptes rendus des randos »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité